exposition lapin à l'espace Edgard Pignon à Lille Une de mes charmantes abonnées a fait un peu de lobbying, et hop ! Et voilà que les lapins investissent la salle d'exposition Edouard Pignon aux Bois Blancs, à Lille pour deux mois ! Alors je me suis dit qu'il fallait faire simple, accessible, avec du contenu et plein de couleurs ! De ce côté là, pari réussi !

L'inauguration

C'est l'occasion de remercier la ville de Lille, en particulier Françoise Coliche, la Présidente du Comité d'Animation des Bois Blancs, Akim Oural, le Président de quartier et Patrick Kanner. Oui, pour l'inauguration de l'expo lapin, nous avons carrément eu droit au Président du conseil Général du Nord !

Le principe de l'exposition

L’exposition présente un regard un peu décalé et absurde sur la bande dessinée indépendante et contemporaine. Le spectateur appréciera le passage au monde physique d’œuvres normalement numériques, puisque les trois auteurs présentés sont issus du monde de l’internet.

La partie principale présente le travail de Paka et des extraits de ses bandes dessinés et mangas. On découvrira un style efficace et sans prétentions, mêlant avec succès action et humour, avec de grandes planches présentées sous forme de tableau et une petite histoire dessinée au stylo bleu qui nous emmènera au cœur du travail de l’auteur et de ses relations avec son éditeur et son scénariste, Grim.

expo - des crayonnés de Paka pour Grim 2

Le travail de Sebh est une série de portraits décalés de personnages imaginaires et de punks à chiens, qui détourne joyeusement l’exercice du portrait classique (avec des emprunts à la culture populaire comme NafNaf, Flipper le Dauphin ou Davy Crockett) ou du tableau de maître avec les punks à chiens.

sebh et son naf naf, en gros.

Les illustrations présentées à côté sont signées de deux autres auteurs lapin. Puyo (le journal d’Ingrid Bétancourt) montre un dessin vif, foisonnant, fourmillant de détails. Geoffroy Monde, qui termine tout juste une exposition de peintures à la MAPA de Lyon, a pris l’option de peindre les personnages de l’univers lapin pour un tableau numérique (et désormais physique) délirant. Alex, le créateur d'Elftor, expose son dessin automnal, réalisé pour le mois de septembre du calendrier tandis que Gad présente "je n'y suis pour rien", tableau qui représenterait le chien d'Ultimex, si ce dernier en avait un...

puyo et Alex, sur le même mur

Enfin, Phiip présente une série de comics strips pendus à une corde à linge comme autant de slips propres. Ces strips nous entraînent dans le monde des comics strips numériques, ou webcomics, cœur du monde des lapins et point de départ de Lapin.org et des éditions lapin.

Pakaexposition lapin à l'espace Edgard Pignon à Lille

PakaMusicien, graphiste, artiste, Paka est un amateur de lapins, mais du genre crétins. Paka aime : la musique qui joue très fort, Starcraft 2 et les histoires de trampolines. Il n’aime pas : que son éditeur oublie des pages dans ses livres, Garbage et les hippies. Il publie depuis quelques années un blog incompréhensible, le paka-blog qu’on peut lire indifféremment dans l’ordre ou le désordre, au point où un de ses amis farceurs a conçu un générateur aléatoire de paka-strips qu’on comprend aussi peu que les autres, mais c’est normal, là c’est aléatoire. La légende veut que celui qui remettra les 3000 cases du paka-blog dans l’ordre découvrira la clé de la cachette où se trouve la carte qui mène au coffre dans lequel a été caché un GPS qui mène à la baraque d’un type qu’a un super plan à propos du mec qui connut pour de vrai le petit-fils du moine qui tenait le bistrot où allait le meilleur pote du chevalier qui a caché le Graal.

Paka a publié chez Lapin deux tomes de Grim à la Montagne et un manga de science fiction, Mecha no Ude. Il signe l'affiche de l'exposition.

des planches de Mecha no ude en 60x80.

Sebh

sebhValenciennois d’origine, Sebh dessine des barbus depuis qu’il est tout petit. Il tient un blog depuis très longtemps dans lequel il dessine dessins, chroniques dessinées et autres projets et il publie également sa série sur Lapin.org : La vie des Gens.les punks à chien, de Sebh Sebh prétend que ses personnages sont globalement imaginaires, mais personne n’est dupe, tiens, j’ai croisé André, celui qu’est street-wear à Lille pas plus tard qu’avant-hier ! Sensible, délicat, Sebh décortique la vie des gens comme on décortiquerait une moule, et puis après il la bouffe avec des frites. Sebh est un des membres éminents du collectif la Girafe. Il a longtemps animé un atelier de sérigraphie à la librairie indépendante et associative le Cagibi de Lille. Figure marquante de l'underground lillois, il dessine un nombre invraisemblable de bêtises, et a clairement refusé de contribuer au collectif Caribou. Sebh a publié La vie des Gens et les Punks à chiens aux Éditions Lapin.

Phiip

PhiipPhiip est né à Tarbes en 1968. Il crée Lapin en 2001, petit personnage de roman photo qui donnera son nom au portail Lapin la même année. Cette série quotidienne (à part pour les vacances d’été, Noël, les week-ends, certains jours fériés, le Ramadan, Hanouka, la Fête des Fleurs et le Jour du Jugement Dernier) en est à plus de 2500 épisodes en 2012, et ne semble (hélas) pas vouloir trouver de fin. Elle est diffusée sur le site lapin, mais aussi dans une newslettre quotidienne.

Phiip est également le traducteur sur le portail lapin de Ninja Blanc, Elftor, Les Céréales du dimanche Matin, et une grande partie des autres séries (comme xkcd, Red Meat, Dr Fun, Bigger than Cheeses…) Phiip est enfin le créateur de la maison d'édition lapin. Cette création se fait à l'occasion de la publication de son premier ouvrage, compilation des premiers épisodes de Lapin, en novembre 2005. Il publie l'année suivante le petit livre des citations idiotes qui est en fait la compilation des fausses citations que Phiip offre à ses lecteurs dans sa newslettre quotidienne.

expo : Phiip et ses lapins

Phiip a commis aux Éditions Lapin : Je suis un lapin, trois tomes des Lapins de bureau, À la recherche de tonton lapin et Pas de RTT pour la DDE, et prépare (damn) la suite des Lapins de bureaux pour le début de l’année 2013.

Bibliographie sélective