Catégorie : La communauté

Ceux qui font lapin.org

lapin-festiblog

Pendant un ou deux ans, Lapin a été l’aventure solitaire de Phiip. Et puis, un beau jour, il commencé par traduire Elftor et Ninja Blanc avant de développer Lapin en un petit portail où il a accueilli des auteurs français. Il a enfin créé en 2005 les éditions lapin pour prolonger sur le papier cette déplorable expérience numérique que vous subissez actuellement.

les informaticiens

Elfi est l’admin serveur de lapin, il a géré le crash de 2008, a monté le nouveau serveur et l’administre depuis comme un dieu des serveurs.

LaHyenne est le webmasteur du site. On lui doit la mise en oeuvre de la nouvelle ligne graphique.

Raphael B a créé le mégaflux RSS que personne ne trouve jamais.

Bubble’s Talk a décrypté les arcanes d’Oscommerce pour mettre en route la librairie Lapin et surtout ce fameux lien avec paypal.

En 2003, c’est Jim++ qui avait monté de bric et de broc un serveur qui a ensuite tenu cinq ans (avant de nous lâcher lâchement). Il a aussi été notre premier webmaster avant de décider un beau jour que la vie réelle, c’était plus rigolo que les lapins (tsss…)

les auteurs de webcomics

Passons vite sur Phiip, créateur de Lapin et de la Méduse, et qui ne manque jamais une occasion de faire une nouvelle bio sur lui-même.

Yourt et Jasp ont rejoint le portail en septembre 2004 pour Une Vie de Yaourt, et son spin-off, In da Frigidaire.

Fin 2004, c’est l’arrivée de Puyo pour Kouin le canard, et de Polito avec Maximi le Clown.

Dobritz apporte Robin de l’île au portail en 2005 via son éditeur.

Yaka rejoint le portail en 2006 pour ses géniales histoires de parcmètres, comme Ale avec Jerry Stobbart.

Guigoz nous amène les Blobs en 2007, comme Arnaud ses moutons.

Pour -Nico ses Philosophes ce sera en 2008 comme pour que Sophie Guerrive pour Chef Magic et Maaarge pour Ingrid (avec Puyo).

Enfin les derniers, Dydem (Mr Mr) Geoffroy Monde (Saco Pandemino) et NR (La Dissonance) débarquent en 2009.

SebH (L’Avis de…) ainsi que Klub et Diantre (Ris ou Crève) sont arrivés en avril 2010.

 

Les traducteurs

Phiip a longtemps été le seul traducteur de toutes les séries, et puis au fur et à mesure que de nouvelles séries arrivaient, il a dû céder ses « bébés » (il est grave, Phiip…) à d’autres.

Numéric a été le premier traducteur non-Phiip pour Red Meat, puis Dr Fun.

Glaüx le Chouette a longtemps traduit Plus fort que le Fromage, et il a sélectionné les gags utilisés pour le livre.

Kolt a traduit une grande partie de Une Modeste Destinée et le début de Fluffy, avant d’être remplacé par Yosko depuis juin 2010 (environ).

Francis gère la traduction d’Oglaf.

Amélie a attaqué Mélancolie Quotidienne.

Xkcd a d’abord été traduit par Phiip, puis plus récemment repris par Antoine Houzé, le finlandais repenti.

les actionnaires

Les éditions lapin ont été montées grâce au soutien financier mais surtout moral de 14 actionnaires : Phiip, Alice, Vonderwomane, Bubble’s Talk, Catherine, Numéric, Johnny, Jeannot, Lahyenne, Jim++, Glaüx le Chouette, Ysabeau, Polito et Puyo.

La plupart sont encore un peu ou très actifs pour lapin.

Les éditions lapin

Les éditions lapin font travailler plusieurs types de compétences, sous le management catastrophique de Phiip.

Les graphistes

Évidemment, les graphistes sont à l’honneur !

Alice a été la première graphiste lapin, elle a fait Lapin 1 et les trois lapins de bureau, Plus Fort que le Fromage et tous les livres de la série « petit lapin » qu’elle scénarise également. Elle a même fait l’intérim de la newslettre quand Phiip était en déplacement.

Élodie a assuré une bonne moitié de la collection comics : elle a créé la charte graphique et mis en page les Ultimex, le Pipoloft, En une image, Tonton Lapin, etc.

Adeline vient tout juste de rejoindre les lapins, et attaque très fort avec un premier futur comics : Gordon le Mouton d’Arnaud.

Geoffroy Monde a réalisé avec brio la maquette de son livre, Saco Pandemino.

Enfin, Phiip s’est occupé des trois Ramons, d’Ultimex 3 et de Grim à la Montagne.

Il utiliserait en ce moment même les services d’un consultant mystère pour le Ramon 3 et Prom’nons nous dans les bois

Les autres

Vonderwomane (ou Agnès !) est notre attachée de presse. C’est elle qui nous obtenu des articles dans les journaux lors de nos premières parutions, ainsi qu’une télé ! Elle tente toujours de faire passer le message lapin auprès des rédactions blasées.

Céline a fait son stage de fin d’études chez lapin en faisant la tournée des libraires parisiens. Même pas dégoûtée par l’expérience (relatée par ailleurs) elle continue d’œuvrer avec acharnement auprès des libraires, parfois avec succès. C’est elle qui a réussi à mettre un pied à la FNAC.

Catherine assure la gestion de la société, elle en fait la partie administrative (bilan, impôts, déclaration de TVA, etc.) avec Phiip qui tient à jour les comptes quotidiens.

Enfin, Hervé et Johnny assurent la tâche ingrate de relecture avec un professionnalisme à faire pâlir Pivot (qui n’a plus l’air si frais ces derniers temps…)

Les souscripteurs

Les souscripteurs sont la pierre angulaire du portail lapin. Non, je ne vais pas donner leurs noms parce qu’ils commencent (déjà) à être beaucoup (un peu plus de 50).

Mais par leur contribution financière active et quelque part aveugle (puisqu’au départ, ils ne savent pas pourquoi ils signent), ils font vivre les comics lapin, alors je me devais de les citer.

C’est grâce à eux que des Saco Pandemino ou des Ramons peuvent exister, et on les en remercie !

Les auteurs de livres

La plupart des livres lapin sont tirés de webcomics du portail, mais pas tous.

Gad a été le premier auteur non-lapin publié, ça s’est passé par une rencontre lors des 24h de la Bande Dessinée d’Angoulême.

Pour Wayne et son Pipoloft, ce fut un peu similaire, le projet est né suite aux 23h de La BD.

Pab Soum a envoyé son projet par mail, et on est vite tombé sous le charme de ses histoires totalement délirantes.

Pour ce qui est de Paka, il a eu le tort de sympathiser avec Phiip au Festiblog, et c’en fut dès lors fini de lui…

Même s’il y a beaucoup de rejet, Lapin reste à l’affut de nouveaux auteurs, il ne faut donc jamais hésiter à vous manifester.

Les partenaires

Online.net a été le premier hébergeur du serveur lapin de 2001 à 2003, et ce fut une bonne première expérience.

Zéfyr assure la comptabilité de la société depuis 2006. Pour les petites sociétés et les managers qui n’ont pas peur de mettre les mains dans les comptes, ce site est parfait.

L’imprimerie AB Numéric a imprimé tous les comics lapin.

L’imprimerie monsoise a imprimé Lapin 1 (on le remercie d’ailleurs de sa très grande patience devant notre totale inexpérience) et le premier livre des citations idiotes sur ses machines offset.

L’imprimerie Vasti-Dumas a imprimé tous les autres livres lapin avec un professionnalisme qui n’a jamais été pris en défaut !

Dotclear est notre moteur de blogs pour les éditions lapin et le moteur (tuné à mort) du portail.

PhpBB a fait les beaux jours du forum, qui végète en nous regardant sur Facebook.

Spip est le moteur du Zine Lapin, le Zine qu’il est bien.

Quand aux magnifiques photos dispersées sur le site, elles ont été prises par Chloé Vollmer-Lo lors du dernier Festiblog, et nous les utilisons avec son accord explicite.

Et il est temps pour moi (Phiip) de m’excuser pour tous ceux que j’ai oublié et qui doivent donc se manifester ici pour que je répare mon erreur !

Une réponse à “Ceux qui font lapin.org”

  1. Johnny dit :

    Je ne suis cité que deux fois.
    C’est scandaleux.