Catégorie : Ressources pour les webcomics

Traduire un strip avec photoshop

une image tirée de Plus Fort que le Fromage bien sûr.

Créer le fichier


Ouvrez le site où se trouve le strip à traduire
Affichez-le
Clic droit / copier l’image
Allez sur photoshop
CTRL+N (nouveau fichier) => enter – CTRL+V (le strip est copié dans un fichier à la bonne taille)
Faire enregistrer sous => numéro du strip => enter
Toujours enregistrer dès le début.

Vous pouvez aussi enregistrer le fichier original sur le disque et l’ouvrir pour travailler dessus. Mais c’est souvent plus long !

 

Nettoyer le dessin


Sélectionner « gomme » – se positionner sur l’image => clic droit => ajuster la taille de la gomme
Gommer le texte original (en général blanc sur noir)
OU
Sélectionner pinceau – se positionner sur l’image => clic droit => ajuster la taille
Se positionner sur la zone ou le texte doit être effacé => ALT + clic => la couleur du fond est sélectionnée automatiquement
Colorier pour effacer

Problèmes :

– Avec le pinceau/la gomme, c’est tout flou : se positionner sur l’image – clic droit => sélectionner le pinceau/ la gomme rond en haut à gauche en taille 19 par exemple, puis ajuster le diamètre avec le curseur au-dessus
– quand j’efface, tout est noir : cliquer sur le petit carré noir qui est au-dessus d’un petit carré blanc dans la barre « outils »
– impossible de voir la taille de l’outil : enfoncer la touche « caps lock »

 

Comment positionner correctement son texte


Si vous avez commencé avec un fichier enregistré (gif, png), changez le mode :
Image > mode > couleur RVB > ok

Cliquer sur le « T » de la barre d’outils

Couleur de texte

Sélectionner le noir en premier plan en cliquant sur le petit carré noir qui est au-dessus d’un petit carré blanc dans la barre « outils » (la couleur du texte sera noir) => cliquer sur la petite flèche entre les deux grands carrés pour échanger (blanc premier plan, noir arrière plan) => cliquer sur la couleur de premier plan (ex noir) et sélectionner la couleur de texte dans le sélecteur (si vous baladez la souris au-dessus du dessin la pipette s’affiche et vous pouvez sélectionner la couleur avec un clic gauche)

Les options

Cliquer une fois dans la bulle, et choisissez les options avant d’écrire
Police (à sélectionner dans le menu déroulant)
Taille du texte : facile
a-a : c’est le lissage. Choisissez « net » par défaut. Ne jamais choisir « sans », sauf pour les strips en pixel art (Elftor, une modeste destinée) => Pour du texte légèrement plus gras, choisissez fort.
Alignement : souvent centré, pour les bulles rondes.

Ecrire

Quand tout est sélectionné, cliquez une fois au-dessus de la bulle de texte : le curseur clignote à nouveau.
Ecrivez votre texte en surveillant les retours à la ligne pour rentrer à peu près dans la case.
Quand le texte est écrit, éloignez la souris en bas à droite. Elle devient une flèche avec une croix. Maintenez appuyé, faites glisser et ajustez la position de votre texte.
Cliquez sur CRTL+T => la palette Texte s’affiche.
Cliquez sur le calque en surbrillance bleue => le texte s’enregistre comme un nouveau calque
Dans la palette caractère, choisissez l’interligne (c’est la case avec (auto) par défaut, et les deux « A » l’un au-dessus de l’autre). Ajustez éventuellement la taille du texte aussi. Il y a d’autres options, ne pas hésiter à les essayer !
Pour déplacer le texte, cliquez dans la bulle, puis éloignez la souris en bas à droite. Elle devient une flèche avec une croix. Maintenez appuyé, ajustez la position de votre texte.

Nouvelle bulle

Pour la bulle suivante, toutes les options déjà choisies sont sélectionnées par défaut. Cliquez dans la bulle, un nouveau calque se crée, écrivez.

Plusieurs styles de bulles

Si vous avez deux format de texte (police, gars ou pas, etc.) alternés (comme un personnage qui parle avec un autre), pensez à cliquer sur le calque (palette claques) correspondant au format de texte que vous allez utiliser. Du coup, le format du texte que vous allez taper sera le même.

Ajuster le texte à la carte

Pour certaines cases, il sera difficile d’ajuster précisément le texte. Voici un truc qui marche, mais le texte est moins net du coup :
Cliquez dans le texte une fois. Appuyez sur la touche CTRL, maintenez-là enfoncée. Sept poignées s’affichent.
– pour réduire par règle de trois, sélectionnez la poignée en haut à droite en cliquant une fois. Appuyez sur shift (maintenez appuyé, CTRL et SHIFT sont enfoncées ensemble) => faites glisser la souris, ajustez la taille.
– Pour augmenter la hauteur du texte, sélectionnez la poignée en haut au milieu. En cliquant, maintenez appuyez, montez vers le haut. Vous pouvez créer des italiques en glissant vers la droite ou la gauche.
– Si vous vous positionnez autour du carré global de sélection, une sorte de double flèche arrondie s’affiche. Appuyez, maintenez appuyé, faites tourner votre texte ! Le texte tourne autour de l’axe de l’ancre du milieu (déplaçable facilement en cliquant dessus en en faisant glisser) => Pour être précisément vertical ou horizontal, ou à 45 °, utilisez la touche SHIFT (à maintenir enfoncée, après avoir commencé à tourner) : vous tournerez de 15° en 15°
– Vous vous êtes trompé dans la dernière manoeuvre ? CRTL+Z l’annule
– Vous vous êtes complètement trompé ? ESC (echap) remet le texte dans sa position précédente

Pour valider les changements, cliquez sur le calque en surbrillance dans la palette « calques »

 

Attention


– un calque par bulle => parfois deux, si vous devez varier les tailles de texte dans une même bulle. C’est automatique, mais je tiens à le rappeler. Oui, dans une longue BD, ça fait beaucoup de calques.

 

Enregistrer pour le web


Quand vous avez fini, il faut préparer le fichier final pour le web.
Faire fichier => enregistrer pour le web.
Dans les onglets, cliquez sur « 2 vignettes » : vous pouvez voir l’original, et ce que vous allez enregistrer.
Dans les paramètres, sélectionner le format natif du strip (png-8, gif, jpg)
Pour png et gif, choisir le nombre de couleurs au mieux. Pour du noir et blanc au trait, 16 suffisent. Pour les céréales et PFF, j’en choisi toujours le maximum.
En-dessous de la vignette de droite, on voit a taille du fichier final. Rester en-dessous de 100K si possible. Ne pas dépasser les 200,
Cliquer sur enregistrer

 

Quelques raccourcis de photoshop


Enregistrer : CTRL S
Annuler UNE action : CTRL Z
Annuler plusieurs actions successives : CTRL+ALT+Z (clic clic clic) => annuler les annulations ? CRTL Z à la suite ! ! ! Muhahahahahaha ! ! !

 

FAQ


De strip en strip, le titre français est toujours le même ; comment le reproduire facilement ?

– ouvrez votre dernière traduction (N-1), puis le strip nettoyé de la nouvelle traduction (N) en même temps dans photoshop. Positionnez-vous sur le calque du titre de N-1, clic droit, dupliquez le claque, sélectionnez le fichier (N), enter ;

Quand je clique sur T et que je veux écrire, tout devient rouge ! ! !

– vous êtes en mode « couleurs indexées ». Cliquer en haut sur Image => Mode => Couleurs RVB

Je tape mon texte, et je ne vois rien !

– vérifiez que le calque n’est pas en dessous du dessin dans la palette « calques » – vérifie que tu n’écris pas en blanc sur blanc ou en noir sur noir. La couleur dans la quelle tu écris est en haut à droite en dessous des menu.

Comment changer de couleur en cours de frappe ?

– fais CTRL+A (ton texte est sélectionné entièrement) => clique sur la case couleur en haut => sélectionne ta couleur.

Changer la taille du texte/police/interligne¦ en cours de frappe ?

– idem, tu sélectionnes tout (CTRL A) et tu changes la taille/police/interligne

J’utilise toujours les mêmes polices… je peux pas les enregistrer ?

Si. Quand tu as créé la police correctement (taille, interligne, lissage), sélectionne un calque où elle se trouve avec l’outil Caractères.
Ensuite en haut à gauche, tu vois un grand « T » avec une flèche à côté, tu cliques sur la flèche, ensuite sur l’icone en forme de page corné « nouvel outil », et puis tu lui donnes un petit nom. Exemple : Lapin 11 litterbox, lapin noir 24 futura.
Ensuite, pour utiliser ça, clique à nouveau sur la flèche, et sélectionne ton style de texte dans le menu déroulant, avant d’écrire.

Quand on utilise tout le temps les mêmes styles, c’est génial ce truc.